Bibliothèque du GOAO




Bibliothèque du GOAO



Salle des textes fondateurs
    - Constitutions d'Anderson de 1723 : ICI
    - Le discours de Ramsay de 1738 : ICI
    - Document de la fusion avec le GOA : ICI
     - Traduction en arabe : ICI
     - Préhistoire, Le manuscrit Regius (1390) : ICI
     - Préhistoire, Le manuscrit Cooke (1340-1410) : ICI
Salle des voyages, mythes & légendes
    - Les statuts de Ratisbonne de 1498 : ICI
    - Gérard de Nerval, la légende d'Hiram (extrait) : ICI
    - Gérard de Nerval, Voyage en Orient, l'ouvrage complet de 1851 : ICI
    - Gérard de Nerval, Scènes de la vie Orientale de 1846 : ICI
    - Chartes accordée à W. Sinclair de 1601 et 1628 : 
ICI

Salle des catéchismes et rituels    
    - Rituel Maître fendeur (XVIIIe) : ICI
    - Rituel Charbonnier 1er grade : ICI
    - 
Rituel Charbonnier 2e grade : ICI
    - Catéchisme Rite Français 1780 : ICI
    - Catéchisme REAA de 1810 (Cahier des Maçons écossais, Édimbourg) : ICI
    - Rituels REAA 5829 (préface de JP. Lassale) : ICI

Salle d'histoire
    - Ibn Arabi, planche de la RL:. Averroès (GLDF) : ICI
    - Le Franc-maçon dans la république de 1746 : ICI
    - Origine de la FM de Thomas-Paine de 1812 : ICI
    - Histoire pittoresque de la Franc-maçonnerie de 1843 : ICI
    - Histoire de trois grandes loges de 1864 : ICI
    - Histoire de la Maçonnerie depuis les origines de 1866 : ICI
    - Histoire Générale de la FM (depuis 715 av. JC), Rebold de 1851 : ICI
    - Les croisades de R. Grousset, où l'on étudie Frédéric II etc. : ICI

Salle des documents généraux
    - Apologie pour l'Ordre des Francs-Maçons de 1745 : ICI
    - L'islam et la fonction de René Guénon : ICI
    - L'école des Francs-Maçons de 1748 : ICI
    - Franc-Maçonnerie et religion de 1856 : ICI
    - Documents maçonniques de F. Favre en 1866 : ICI
    - C. W. Leadbeater, Côté occulte de la FM, 1930 : ICI
    - Ecritures magiques : résumé (M. de Pasqually, Coëns...) : ICI

Salle de 
cours
    - Vocabulaire des Franc-maçons de 1810 : ICI
    - Le manuel du Franc-maçon d'E.A. Bazot de 1817 : ICI
    - L'Arche sainte ou le guide du F-M de 1817 : ICI
    - Orthodoxie Maçonnique et La Maçonnerie occulte de 1853 : ICI
    - Cours oral de Franc-maçonnerie symbolique de H. Gauchois en 1863 : ICI

Salle de l'Anti-maçonnisme
    - L'ordre des franc-maçons trahi, 1745 : ICI
    - Le voile levé pour les curieux, le secret de la Révolution en 1792 : ICI
    - Les Franc-maçons et les sociétés secrètes, 1862 (gros fichier ) : ICI
    - Le jeu de la casserole de 1905 :  Télécharger photo en "Pièces Jointes" en bas de page.

Salle des inclassables
    - Recueil de chansons maçonniques de 1766 : ICI
    - La Franc-maçonnerie chez les chinois de 1864 : ICI

Salle des jeux
    - Pierre Dac, le rituel de la Grande Loge des Voyous : ICI
    - Just for fun rituals ( /!\ la dernière partie est en slang (argot)) : ICI
    - Le jeu de la casserole (1905) : ICI
    - Un ancien jeu de plateforme (UK) qui dévoile les secrets de la FM : ICI.


La Bibliothèque Interne du G.O.A.O. :

Cette dernière, s'articule en plusieurs "salles" ou parties, et propose à la lecture ou au téléchargement des documents tels que : 
- Des documents anciens en matière de rituels traditionnels (REAA, Français etc.) qui ne figurent pas dans la bibliothèque publique, antérieurs à 1780. C'est en quelque sorte, pour les habitués des grands établissements, la "Réserve" de la bibliothèque.
- Les documents anciens que l'on pourrait appeler les catéchismes orientaux (judaïques, turcs, druzes, soufies etc.) dont les dialogues, les symboles et les rituels sont souvent maçonniques avant la lettre.
- Les documents modernes maçonniques orientaux, sources également de nos rituels Œcuméniques.
- Bien entendu, le catéchisme maçonnique Œcuménique du G.O.A.O.
- Les rituels Œcuméniques  de l'obédience (l'apprenti est en libre accès, les autres nécessitent de mot de grade).
- Des planches issues des loges du G.O.A.O., classées par thème.
- Les meileurs "tuileurs" comme celui de Vuillaume etc.

Elle est encore en construction, toute jeune comme tout ce site, mais se donne pour ambition de devenir un outil incontournable pour les études des frères de l'obédience.
Elle est, enfin, réservée aux membres du G.O.A.O.

Accès à la Bibliothèque Interne ENTRER (EN TRAVAUX)

Notes sur les dates dans les différents ouvrages :
Le calendrier maçonnique, débutant à l’origine du monde que tout lettré du 18e siècle sait dater de 4000 ans avant JC, est simple et ne connait aucun incident de parcours.
- Le calendrier grégorien, le nôtre en France laïque, connu lui de nombreuses péripéties et son histoire explique pourquoi la Russie fête la révolution d’octobre en novembre ; pourquoi, au cours de l’enquêtes, on demandait à M. Dupont ce qu’il faisait dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582 ; ou encore pourquoi l’an 19, au 19e siècle, n’a duré que 3 mois et 8 jours ? 
- Le calendrier musulman (Hijri), qui nous est moins connu, est lunaire et fixé par le Coran. Il est donc fait de 12 mois, conformément à la sourate 9-36, les mois font successivement de 29 et 30 jours plus 1 jour possible au dernier mois. Le début de mois commence à la nouvelle lune. Les semaines sont aussi de 7 jours, mais le premier jour est le dimanche (Youm el Ahad). Ne tenant pas du tout compte du soleil, les années sont plus courtes, entre 354 et 355 jours, ce qui donne des siècles faits de 97 de nos années. Ce calendrier démarre le 16 juillet 622, le 1er Mouharam, qui est le jour de l’hégire, c’est-à-dire du voyage de Mahomet vers Médine. De nombreux pays arabes (Égypte, Syrie, Maroc, Turquie, Jordanie etc.) utilisent à la fois ce calendrier pour des raisons religieuses et le calendrier grégorien pour sa justesse. Ainsi, l’année 2011 correspond à l’année 1432 de l’hégire (qui est en fait à cheval sur deux de nos années 1431 et 1432). 
- Le calendrier hébraïque enfin, date du IVe siècle (359), et tient à la fois du lunaire et du solaire. C’est un modèle de complexité. L’année est constituée de 12 mois pour l’année commune ou 13 mois pour année embolismique, chaque mois est constitué de 29 ou 30 jours, dépendant d’un cycle dit de Méton, de 19 ans. Si l’année est commune, elle peut contenir de 353 à 355 jours, mais si elle est embolismique, elle sera de 383 à 385 jours. Dans les deux cas, commune ou embolismique, elle peut être de trois types : défective (ou déficiente), régulière ou abondante (ou complète), ce qui change le nombre de jours de certains mois. Ce calendrier fort compliqué démarre à la création du monde, soit comme chacun sait, en 3761 avant JC du calendrier julien, l’an 1 Anno Mundi (AM, année du monde). Ainsi 2011 voit naître l’année AM 5772 de ce calendrier. Le 1er de l’an, 1er Tisseri, tombe en septembre ou octobre. Complexe à souhait, et de ce point de vue c’est un vrai bonheur, c’est pourtant le calendrier officiel d’Israël. On pourrait encore aborder aussi les nombreux calendriers historiques comme le calendrier Berbère qui tient du julien et du grégorien… mais la place manque.  

- Un remarquable calendrier universel par conversions, à l’origine destiné aux généalogistes et nommé RamCal, est disponible en freeware (logiciel gratuit, version 1.34). Il donne toutes les correspondances entre calendriers, calcule les fêtes mobiles et plus encore... Vous le trouverez à télécharger en bas de la page : https://sites.google.com/site/histoirien/our-company. Il existe également en version shareware peu cher mais en version 2.0 (ou +) sur Internet :http://logiciels.pialat.com/fr/ramcal/